samedi 27 février 2010

Une caisse à remplir

Albi, un soir d'été. Des chaises vides, des caisses vides. Un chagrin à percer. Des épaules à nu et le monde mis à nu. Albi pour un verdict sans alibi.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire