samedi 27 février 2010

Je n'ai pas le choix

Ethiopie, Shashemene, sur la piste en cendrée du stade, lors d'une sélection marathon de la province Oromo.
Des corps, des âmes, des pieds en surchauffe.
Des espoirs, des espérances laissés sur le tarmac brûlant d'une route de savane sans fin.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire