dimanche 28 février 2010

Sans clef et sans juda

Berlin, à grands pas pour franchir cette porte. Talon pointe...talon pointe...talon pointe...pour 50 km...pour forcer le barrage, pour garder l'équilibre, le contact. Presque en apesanteur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire