mercredi 3 mars 2010

Pour briser la glace

Arusha, Tanzanie. Avant que la glace ne fonde, avant que le podium ne frémisse. L'attente, l'ennui. Alors qu'au delà de cette enceinte en béton, le grand bordel de la rue. Le grand foutoir de la vie simple et rude.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire